Quand je relis mon précédent éditorial de début 2019, je me rends compte qu’il suffirait juste changer la date, tout était déjà dit : fin d’année morose, troublée avec l’espoir d’un changement, d’une amélioration des conditions de tous, de chacun mais est-ce la même chose ?! Le changement nous fait peur et nous déstabilise.

La réforme de la retraite est symptomatique de notre fragilité vis-à-vis de l’avenir.

Au niveau ordinal de notre département, nous continuons progressivement nos visites dites confraternelles. Tous les cabinets dentaires seront visités, y compris ceux des membres du conseil de l’Ordre et nous vous remercions pour votre accueil. Elles sont nécessaires pour s’assurer que nous respectons bien la réglementation en vigueur, et ce pour le bien des patients et notre tranquillité d’exercice. Nous sommes particulièrement vigilants sur l’hygiène et l’asepsie. Si ce n’est pas nous, (la Profession) qui le faisons, cette mission sera dévolue à d’autres organismes.

Notre système de garde continue avec un régulateur et trois praticiens soignants formant une équipe solidaire qui fonctionne bien si chacun joue son rôle avec efficacité. D’autres départements de la région Centre vont l’adopter.

Des rumeurs circulent sur des futures implantations de centres de santé dentaire. Nous serons vigilants sur le respect du Code de déontologie, de chaque praticien y exerçant.

La nouvelle charte ordinale a permis de faire évoluer la communication au niveau des sites et des plaques.

Au niveau de la Radiologie, une réforme est en cours pour simplifier la réglementation.

La formation initiale est refondue à partir de la rentrée prochaine, avec des nouvelles portes d’entrée.

Notre formation continue et obligatoire sera vérifiée tous les trois ans, avec une synthèse des actions réalisées (DPC).

Et un projet de Loi sur la Certification tous les 6 ans (comme pour les médecins) est en cours avec des thèmes novateurs comme « la santé du praticien » et « l’amélioration de la relation avec les patients ».

Toute l’équipe du Conseil départemental de l’Ordre se joint à moi pour vous souhaiter une bonne année 2020, tant au niveau professionnel qu’au niveau personnel.